« Au commencement était le calembour »

By Stache, 20150419_

Re-publication d’un ancien blog.

C’est avec cette citation de Samuel Beckett que je titre le premier article de mon dernier blog. Quel originalité, que dis-je, quel génie de laisser la parole à quelqu’un d’autre pour les premiers mots de cet outil permettant à ce quelqu’un de s’exprimer, dit-on, de manière personnelle. Je vais donc me permettre de reprendre la parole.

Ceci n’est pas mon premier site, ni mon premier blog, de loin pas. Cependant je n’ai jamais eu ni le temps ni la foi de maintenir à jour et d’alimenter régulièrement ces médias. Et cela est fort dommage, car l’écriture est l’une de mes passions les plus dévorantes, mais je lui suis malheureusement par trop souvent infidèle. Cependant, l’écriture ne serait rien sans le sujet. Et les sujets, il y en a plein, pardi ! Parmi ceux-ci, je pense que commencer par mes autres passions et centres d’intérêts seraient une bonne idée.

J’ai également comme objectif de rassembler tous les projets de mes collaborateurs/camarades/proches, ainsi que les miens, afin d’avoir une place où centraliser tout ce que l’on fait. Les délires entre potes, c’est cool ; les délires entre potes à plus grande échelle, c’est mieux.

J’ai donc décidé d’entreprendre le projet Sibyll.in, venant bien entendu du mot sibyllin, signifiant, en gros, « difficile à comprendre ». Pourquoi choisir un tel nom de domaine, un tel nom de projet ? Simplement car j’étais en quête d’idée pour nommer, justement, ce projet, et que mes idées étaient quelque peu… Troubles, à ce sujet. Et aussi parce que ce mot est carrément classe, je trouve.

Donc me voici, avec un hébergeur et un nom de domaine tout beaux tout propres, un site neuf, et une envie de tout de même prendre la chose au sérieux. Enfin, un petit peu. Car, après tout, il ne faut pas se forcer dans la vie.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.