Projets pour 2018

By Stache, 20171231_

L’année 2017 se termine qu’il faut déjà penser à 2018, ce que l’on va y faire, les bonnes résolutions, toussa… Vu que pour ma part je n’ai pas de bonnes résolutions à tenir, je vais plutôt lister mes projets. Ça me fera office d’aide mémoire le moment venu.

Je ne vais pas lister ici les « objectifs » du style « apprendre une nouvelle langue » ou « devenir riche » (lmao) ; je souhaite lister ici des réalisations à faire pour 2018, pas de nouveaux skills à apprendre ou des choses à devenir.

Balandras, une émission de littérature et d’énigmes

Ah. Balandras. Mon premier vrai projet radiophonique, mon premier projet créatif qui a tenu la route pendant un temps important (par-delà Aaseth, j’y reviendrais dans un autre post), et c’est probablement l’un des projets dont je suis le plus fier. Malheureusement, pour des raisons bien diverses, je n’ai pas pu reprendre l’émission pour une troisième saison.

Néanmoins, j’ai toujours envie de reprendre le projet et de l’emmener un peu plus loin, au moins pour une ultime saison. J’ai la plupart des énigmes qui sont prêtes, les albums sélectionnés, il ne me reste « juste » qu’à écrire les épisodes, les enregistrer et les monter.

Plus d’informations : Balandras

Factus Scribo, un site de partage de textes

Factus Scribo, c’est un site de partage de textes. A la base fondé avec un ami québécois, le site a évolué et est en activité depuis environ 2011 (wew !). Il faudrait que l’on se remette tous sérieusement sur ce site à l’occasion, pour le rendre un peu plus dynamique.

Pelji, un jeu de carte

Avec un ami, on a commencé à travailler sur un jeu de cartes. Je publierai un post avec davantage de détails prochainement, mais en gros on a réfléchi sur une sorte de jeu à deux joueurs, mélangeant pierre-papier-ciseaux et un système de points. On en est à la beta actuellement, et graphiquement il y aura quelques améliorations à faire.

Sexu, un podcast sur la sexualité

En bon vieux gros pervers dégueulasse que je suis, j’aime parler de cul. J’ai eu la chance d’animer une émission parlant de sexualités pendant environ un an et demi sur Fréquence Banane à l’époque, en équipe, et j’ai trouvé très intéressant d’étudier le sexe (dans sa globalité), d’en explorer les différentes facettes, et surtout d’aller un peu plus loin dans la discussion que « LOL BITE » et autres « Non mais c’est tabou ».

Tristement, l’émission dans laquelle je travaillais s’est un poil cassé la gueule, faute de motivation. J’ai bien envie de repartir sur le thème des sexualités, mais davantage sous forme de dissertation audio. L’idée serait de tenter de répondre à une question ou de s’interroger sur une phrase, de manière neutre et pas chiante, tout en provoquant la réflexion et éduquant les gens. Tout un programme.

Brio, des vidéos sur les talents au quotidien

Il y a quelque chose dont je me rends un peu plus compte chaque jour – déjà que de base j’en avais bien conscience, mais depuis quelques mois slash années, je rencontre de plus en plus de gens comme ça – c’est que je suis entouré de talents. Il y a un nombre quasi illimité de connaissances parmi toutes les personnes que je croise dans la vie de tous les jours, et chaque être peut apporter quelque chose de nouveau. Que ce soit par la musique, la réparation de voitures, la gestion d’une association ou encore le tricot, tout le monde a un talent à montrer.

J’ai ainsi en début d’embryon d’idée de projet de réaliser une série de vidéos sur ces gens, sur ces talents, afin de les faire découvrir un peu plus efficacement. Chaque [période de temps], j’irais papoter avec quelqu’un, pendant que je filme cette personne, si possible avec une démonstration de son art, puis un petit montage joli, et publication sur les Internets, avec son consentement, bien entendu.

Orbital Game Jam, une game jam sur mon campus

Depuis ma première game jam, qui s’est superbement bien passée, j’ai eu comme « fantasme » de participer à l’organisation de l’un de ces joyeux rassemblements de créatifs. En particulier, je me suis dit qu’il pourrait être fun d’en organiser un dans mon école, sachant que l’on est entourés d’autres écoles de personnes très talentueuses dans des domaines aussi variés que ceux de l’art, de la programmation ou encore de la musique, par exemple.

C’est maintenant en route. Après quelques péripéties et en collaboration avec la CLIC, l’Association des étudiants en Informatique et Communications, et Satellite, le bar de l’EPFL, l’Orbital Game Jam – son nom adopté avec l’équipe (parce que Satellite, toussa…) – va avoir lieu !

Plus d’informations : Organiser une Game Jam à l’EPFL ?

Un laser game sur mon campus

Un des gros défis que je me suis lancé cette année est d’organiser des parties de laser game sur mon campus universitaire. Imaginez une partie des couloirs de Pouddlard utilisée pour faire des Deathmatches et autres Capture the flag ; ce serait exactement l’idée.

Pour l’instant, on en est au stade de l’examination du dossier par le Domaine sécurité prévention et santé de mon école. Tout le reste – budget, plans, partenaire pour le matériel, … – est prêt ou presque prêt.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.